Christian Authier est bien « de chez nous » !

Authier

Dans la vie comme dans les livres, il arrive de croiser des personnes que l’on ne connaît pas, mais que l’on reconnaît immédiatement car ils font partie « de chez nous ».

Leurs coups de cœur, leurs regrets et leurs regards résonnent en nous comme un écho. Quelque chose de familier, une connivence font qu’ils en sont.

Dans son dernier livre, Christian Authier dessine les contours de son « chez nous ». Il nous invite à entrer, nous faisant découvrir, au fil des pages, les personnages, les auteurs, les amis, les plaisirs et les sentiments qui bornent cette géographie imaginaire.

Une fois à l’intérieur, on s’y sent bien, comme chez un ami attentionné qui brûle de vous intégrer dans sa « bande ». Du cinéma de Melville au Champagne d’Anselme Selosse en passant par des auteurs comme Bernard Chapuis ou Eric Tellenne, il fait les présentations.

Certaines de ces rencontres donnent vraiment envie de faire mieux connaissance et, par exemples, de découvrir les livres de Guillaume Clémentine ou de goûter aux vins d’Eric Callcut.

Nul besoin de partager toutes les indignations de Cédric Authier pour savoir que désormais lui aussi est « de chez nous. »

« De chez nous » de Cédric Authier, éditions Stock, septembre 2014, 170 p., 17,5 euros